Créer un terrarium pour plantes carnivores

Les plantes carnivores sont des espèces mystérieuses qui vivent traditionnellement dans les régions tropicales et qui attisent beaucoup de curiosité. Ce sont cependant des espèces fragiles. Les installer dans un terrarium tropical présente l’avantage de pouvoir réguler l’apport en eau et la température au plus près de leurs besoins pour assurer leur bonne croissance, néanmoins elles n’ont besoin par la suite que de peu d’entretien.

Quelles espèces choisir pour votre terrarium de plantes carnivores  ?

Il est nécessaire de choisir des espèces qui ont des besoins similaires en terme de luminosité, de température et d’humidité. Veillez donc à consulter soigneusement les descriptions des plantes d’intérieures grasses pour choisir celles qui cohabiteront le mieux. Les népenthes, les droseras et les utriculaires sont les plus faciles à installer. Il est aussi possible de composer un terrarium tropical comprenant des plantes carnivores et des plantes vertes tropicales. Les asparagus notamment sont des plantes succulentes qui présentent des besoins similaires à certaines espèces de carnivores.

Comment installer vos plantes carnivores dans le terrarium en quelques étapes ?

  • Une fois le végétalchoisi, vous pouvez acquérir un bocal aux dimensions adéquates. Dans l’idéal, 20 litres sont nécessaires par plante. Un bocal en verre ou un aquarium sont parfaits.
  • Placez au fond du bocal une couche de billes d’argile sur environ 10 cm de hauteur pour drainer le surplus d’eau. Vous pouvez l’isoler du substrat par un morceau d’aquanappe ou de géotextile.
  • Placez ensuite le substrat ; vous pouvez utiliser un terreau comme la sphaigne, ou des mélanges pour plantes carnivores. La sphaigne, qui est une variété de mousse, est vendue sous forme déshydratée ; pour 1 kg de sphaigne déshydratée, vous obtiendrez un volume 50 litres de sphaigne une fois réhydratée. Selon la taille de votre bocal, il est probable que vous n’ayez pas besoin de tout réhydrater. Pour la réhydrater, placez-la dans un bac et ajouter la quantité d’eau nécessaire (indiquée sur le paquet). Laissez reposer environ 1/2h et mélanger. Vous pouvez ajouter de l’eau si nécessaire : la sphaigne est prête à être installée si elle est bien gorgée d’eau. Vous pouvez ensuite l’installer dans votre bocal, à raison d’une couche minimum de 10 cm, voire plus : plus la couche sera épaisse, plus vos plantes auront d’espace pour développer leurs racines.
  • Il est temps ensuite de planter  vos spécimens, en les déposant simplement dans un trou fait à la main dans la sphaigne ou le mélange. Choisissez leurs emplacements de façon à  ce que toutes bénéficient de luminosité. Vous pouvez ensuite les arroser légèrement et disposer les éléments décoratifs.
  • Pour un terrarium de plante carnivore, un milieu très humide est recommandé. Ainsi un brumisateur automatique peut être une bonne option pour un arrosage quotidien. La brumisation par buses crée une pluie fine par micro-aspersion. Vous pouvez aussi l’effectuer vous-même manuellement.
  • L’emplacement choisi pour installer le terrarium doit être lumineux, sans exposition directe au soleil. Si vous n’arrivez pas à le placer à un endroit suffisamment lumineux, une lampe peut s’avérer nécessaire, avec un spectre lumineux le plus complet possible. Ce dispositif peut être aussi utile l’hiver pour la bonne croissance de vos plantes carnivores.
x

Faites votre terrarium sur mesure