Comment faire un terrarium avec un ficus ginseng ?

Si vous avez la main verte, attelez-vous à faire pousser un ficus ginseng. Ce sont des plantes particulièrement adaptées au terrarium, dont elles apprécient grandement l’atmosphère humide et le climat tropical. Dans cette catégorie, le ficus microcarpa, est une espèce facile à entretenir. Ces végétaux sont des petites plantes idéales pour commencer un terrarium. Ils sont originaires d’Asie, plus particulièrement d’Inde et de Chine. La commercialisation de ces plantes en Europe date d’une dizaine d’années et elles ont connu un succès conséquent du fait de leur forme originale et de leur robustesse ; pas besoin d’avoir la main verte pour conserver en bonne santé vos ficus ! Les racines du ficus ginseng sont aériennes, imposantes et ramifiées ce qui en font des plantes à l’esthétisme exotique; “ginseng” signifie d’ailleurs “racine” en chinois. Voici quelques conseils pour installer les ficus ginseng dans un terrarium.

 

Le choix des matériaux pour installer votre ficus ginseng en terrarium

Pour faire pousser un ficus bonsaï dans un terrarium, comme le ficus ginseng, vous aurez besoin de plusieurs éléments:

  • le choix de votre terrarium est très important ; le ficus ginseng se prête bien à la création d’un terrarium fermé, qui ne nécessitera que très peu d’entretien. Une cloche en verre assez haute est l’idéal, car elle laisse assez d’air à la plante pour que se mettent en place les échanges gazeux nécessaires à son autonomie. Choisissez-la d’un diamètre assez large pour pouvoir déposer les différentes couches de matériau sans difficulté et pour installer d’autres plantes et décorations qui agrémenteront votre terrarium et votre ficus ginseng
  • vous aurez besoin d’un matériau drainant, comme des graviers, des billes d’argile ou du pouzzolane, afin de drainer l’éventuel excédent d’eau. 
  • un morceau de géotextile, de feutre de jardin permettra que le substrat et le matériau drainant ne se mélangent pas.
  • pour composer le substrat dans lequel votre ficus ginseng sera planté, vous aurez besoin de terreau et de sable.
  • fournissez-vous quelques morceaux de charbon de bois, qui absorberont les odeurs et limiteront la prolifération des bactéries.
  • choisissez ensuite votre plant de ficus ginseng, ainsi que les autres végétaux que vous souhaitez placer dans votre terrarium. Pour couvrir le sol, de la mousse est un choix intéressant car elle est esthétique et couvrante. Pour donner du relief à votre composition en contrastant avec la verticalité du ficus ginseng, un ficus pumila pour terrarium est idéal. Il s’adapte bien à ces conditions de vie ; il est rampant et se développera plus au niveau du sol. L’utilisation du pumila en aquarium naturel est aussi fréquente, car il a la particularité de nettoyer l’eau.
  • Imaginez ensuite votre terrarium pour en faire un objet de décoration végétale de votre intérieur ; des éléments naturels comme des galets, des branches séchées de noisetier tortueux ou du bois flotté vous permettront de créer une composition équilibrée et esthétique.

 

L’assemblage de votre terrarium pour un ficus ginseng

Placez au fond de votre terrarium le matériau drainant sur une hauteur de 3 cm environ. Disposez ensuite l’isolant textile qui évitera que les deux couches ne se mêlent. Mélangez ensuite le terreau et le sable, incorporez vos morceaux de charbon, et disposez-le par dessus le textile. Son épaisseur devra être équivalente à celle de la motte du ficus. Le mélange doit être humide, sans être détrempé.

Vous pouvez ensuite planter votre ficus ginseng : pour ce faire, baigner la motte quelques minutes pour pouvoir la défaire facilement sans abîmer les racines. Le ficus ginseng se place tout simplement dans le substrat humide. Dans cette opération, faites particulièrement attention aux feuilles qui se détachent facilement.

Plantez ensuite les végétaux qui vous avez choisies pour agrémenter votre terrarium et placez les différents éléments de décoration de façon harmonieuse. Nettoyez ensuite soigneusement les parois de votre terrarium. Vous pouvez ensuite le refermer à l’aide du couvercle prévu à cet effet.

 

L’entretien de votre ficus ginseng en terrarium

 

Très peu d’arrosage !

Si votre terrarium demande très peu d’entretien, il nécessite cependant un peu de surveillance pour s’assurer de la bonne santé de vos plantes et un écosystème équilibré. Vous n’avez pas besoin d’arroser votre ficus ginseng; de la condensation va se déposer sur la paroi de verre de votre terrarium, qui ruissellera jusqu’au substrat pour alimenter les racines de vos plantes. Un cycle de l’eau se met en place progressivement par des échanges gazeux entre l’air, vos plantes et le substrats. Tant que les mousses et le substrat de cet écosystème sont humides, il n’est pas nécessaire d’arroser. L’arrosage ne devrait être nécessaire que 2 ou 3 fois par an ; arrosez alors parcimonieusement le pied des plantes, en évitant d’arroser les mousses. Utilisez une eau non calcaire. Ouvrez votre terrarium une demi-journée par semaine pour dégager un peu de condensation.

 

Choisissez soigneusement la place de votre terrarium

Votre terrarium doit être placé dans un endroit recevant beaucoup de lumière, mais sans lumière directe. Le soleil en direct sur la paroi de verre provoquerait un effet loupe qui brûlerait vite vos plantes. L’idéal est de le tourner d’un quart de tour chaque semaine pour bien exposer l’ensemble du feuillage à la lumière. La température de la pièce où vous l’avez installé doit demeurer entre 15 et 27°C ; en cas de température excessive, il est nécessaire d’ouvrir le terrarium pour le ventiler. Soyez particulièrement vigilant au maintien de l’humidité. Evitez de déplacer votre terrarium, le ficus n’apprécie pas les changements d’espace.

Pour éviter le développement de moisissures et de bactéries, il est nécessaire d’enlever régulièrement les feuilles mortes. Pincer les pousses de votre ficus évitera qu’il ne grandisse trop.

x

Faites votre terrarium sur mesure